Les métiers

de l’immobilier



Conseiller immobilier, agent immobilier et mandataire immobilier sont des métiers essentiels de l’immobilier. Il diffère sur plusieurs points qui méritent d’être soulignés.

Les métiers de l’immobilier

Dynamique, le secteur de l’immobilier se compose de plusieurs métiers. Agent, conseiller et mandataire l’animent et assurent les différentes missions en relation avec les transactions immobilières. Ces professionnels tiennent comptent des changements au niveau de la société et des habitudes de vie de la population durant leur intervention.

BL Agents recrute continuellement de nouveaux talents. Une fois embauchés, ces derniers peuvent construire une carrière ambitieuse grâce aux expériences acquises sur le terrain et aux formations.

Des questions ? Faites-vous rappeler gratuitement par l’un de nos conseillers.

En savoir plus ? Téléchargez notre plaquette explicative.

Envie d’intégrer notre réseau d’experts ? Déposez votre candidature.

Rencontrer nos experts ? C’est possible, inscrivez-vous à une de nos réunions.

Des métiers soumis à des conditions particulières

 



Des métiers évolutifs

Le domaine de l’immobilier n’échappe pas aux vents de l’innovation qui soufflent sur le monde d’aujourd’hui. Les législations de l’urbanisme, de la construction ainsi que les normes écologiques changent.
Le mandataire et le conseiller immobilier comme l’agent immobilier travaillent dans une société évolutive. Celle-ci change et devient plus complexe chaque jour. En effet, la population s’agrandit et les familles se reconstruisent. Vendus ou loués, les biens immobiliers passent d’un propriétaire ou d’un locataire à l’autre. Même les bâtiments industriels ainsi que les propriétés commerciales et agricoles subissent le même sort. Malgré ces changements, les experts en immobilier travaillent dans un environnement stable et règlementé.



Des métiers règlementés

Les activités de l’agent immobilier sont régies par la loi n° 70-9 du 2 janvier 1970, dite « loi Hoguet » et son décret d’application n° 72-678 du 20 juillet 1972.

L’agent immobilier doit être titulaire d’une carte professionnelle délivrée par le président de la chambre de commerce et d’industrie territoriale (CCI) pour 3 ans ; il doit également disposer d’une garantie financière et avoir souscrit une assurance responsabilité civile professionnelle (RCP).

Les salariés ou agents commerciaux habilités à négocier pour le compte du titulaire de la carte professionnelle doivent justifier de leur qualité et de l’étendue de leurs pouvoirs au moyen d’une attestation.



Des métiers variés

Plusieurs types d’entreprises emploient les professionnels de l’immobilier : promoteurs, agences, constructeurs ou cabinets spécialisés. Les agents immobiliers et leurs pairs y trouvent leur place en exerçant des fonctions variées sous des statuts spécifiques. À titre d’exemple, le mandataire immobilier est un travailleur indépendant. A contrario, un agent est un salarié qui travaille au sein d’une agence immobilière. Dans tous les cas, que ce soit l’agent, le conseiller ou le mandataire, chacun assure la commercialisation des biens qui leur sont confiés. Ils s’occupent également de la gestion financière et administrative.

Des métiers divers viennent compléter celui de conseiller immobilier, de mandataire ou d’agent. Ils garantissent la réussite des transactions immobilières.



La commercialisation du bien, la mission des agents ou des mandataires immobiliers

Un agent immobilier est le garant des transactions. Pour cela, il adopte une stratégie particulière qui comporte plusieurs étapes : la prospection, l’évaluation et la visite du bien, ainsi que la promotion (publicité et annonce en ligne ou sur un autre support). Il est responsable des négociations ainsi que de l’accompagnement des acquéreurs et des propriétaires immobiliers. Afin d’accomplir correctement ses missions, il a besoin de maitriser les notions en relation avec son domaine de prédilection. Il doit être disponible et posséder des compétences particulières en relations humaines. Ces qualités sont également indispensables pour devenir négociateur, commercial et mandataire.

Les différents collaborateurs externes

LES AUTRES MÉTIERS DU DOMAINE DE L’IMMOBILIER

Outre le métier de mandataire immobilier, d’agent ou de conseiller, il existe d’autres métiers dans le domaine de l’immobilier. Administrateur, directeur d’agence, gestionnaires et syndic de copropriétés et expert immobilier en font partie. Les personnes qui les exercent assurent de nombreuses responsabilités. Elles accompagnent, protègent et conseillent les clients qui peuvent être des particuliers ou des entreprises. Comme l’agent, le conseiller et le mandataire immobilier, elles doivent maitriser : la juridiction et la gestion de projets immobiliers. Dans la réalisation de leurs missions, elles doivent faire preuve de rigueur.

Lire plusLire moins

LES COLLABORATEURS EXTERNES

Certains métiers ne font pas nécessairement partie du secteur de l’immobilier. Pourtant, ils y occupent une place importante. Ils complètent les métiers de conseiller, agent et mandataire immobilier. Le banquier, par exemple, est indispensable. D’autres sont importants pour les transactions immobilières, mais sont peu connus. Il s’agit du chargé de développement immobilier, du prospecteur foncier, ainsi que du lotisseur et du directeur des projets immobiliers.

Pour occuper un poste dans le domaine de l’immobilier, il est préférable d’être formé. Pour obtenir sa carte professionnelle d’agent immobilier, par exemple, il faut un bac +2 minimum en professions immobilières ou en commerce.

Lire plusLire moins